Membres Ateliers Publications Films Expositions

:: Accueil

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sophie Houdart

S. Houdart est anthropologue, chargée de recherche au CNRS (UMR7535, Laboratoire d'Ethnologie et de Sociologie comparative, Nanterre). Ses recherches portent principalement sur les modes de construction et pratiques de la modernité au Japon. Elle a réalisé, en premier lieu, une ethnographie dans un laboratoire de biologie au Japon, s'intéressant tant aux processus techniques et sociaux le long desquels les faits scientifiques se déploient qu'à la configuration spécifique entre la nature et la culture au Japon que l'étude de ces processus met à jour (à paraître, L'universel d'un autre, CNRS Editions, 2007).
A l'issue de ce premier travail, elle a cherché à approfondir la question de l'articulation entre dimensions locales et globales au Japon. Elle a effectué, en ce sens, des recherches sur la préparation de la dernière Exposition universelle en date, qui s'est tenue au Japon en 2005. Portant sur le thème de « La redécouverte de la sagesse de la nature », cette Exposition, dans sa mise en place et son accomplissement, est l'occasion de traiter de la mise en universel d'une conception locale de la nature.
Parallèlement, elle s'intéresse aux pratiques de création, notamment architecturales. Elle a effectué un terrain dans une agence d'architectes à Tôkyô (Kuma Kengo & Associates) et travaille depuis à la compréhension de certaines phases de la conception.

Contact: sophie.houdart@mae.u-paris10.fr

Publications

Ouvrages
2013
S. Houdart, L'universel à vue d'œil. Anthropologie de l'Exposition Internationale japonaise Aichi 2005, Paris : Pétra

2011
S. Houdart, Olivier Thiery (eds.), Humains, non-humains. Comment repeupler les sciences sociales, La Découverte, Paris

2010
S. Camelin, S. Houdart, Ethnologie, à paraître dans la collection Que sais-je ?, PUF, Paris.

2009
S. Houdart, C. Minato, Kuma Kengo. Essai de monographie décalée,  à paraître chez Editions Donner Lieu, Paris

2008
La cour des miracles. Ethnologie d'un laboratoire japonais. Paris, CNRS Editions.

Articles
1999
« Ce que l'ethnographie d'un laboratoire scientifique japonais nous apprend du sens sur le sens de la différence au Japon », 1999, J.P. Berthon & A. Gossot (eds.), Japon Pluriel 3 : p.83-91, éd. Phillipe Picquier, Paris.

2000
« Quand des mouches font la différence – D'un laboratoire (japonais) à l'autre (français) », Ateliers, 19 : p.67-94.
En collaboration avec M-P. Bousquet et A. Herrou, « Au cœur de nos préoccupations : l'écriture du texte ethnologique », Ateliers : p.7-27.

2001
«Des mouches et des hommes – dans un laboratoire japonais de génétique du comportement», Médecine/Sciences, 11 : p.1306-14.

2002
«On a découvert une mouche homosexuelle !» – La mise en événement d'un objet scientifique, Terrains, 38 : p.97-112.«Paysage et jardin : Un autre regard. Japon, hiver 2001-2002», Ebisu, 28 : p.243-254.
«L'image ou sa dissolution au moment de la préparation de l'Exposition internationale japonaise de 2005», Autrepart, 24 : p.141-166.

2003
«Quand la culture prend formes – A propos d'Alban Bensa, Ethnologie et architecture», L'Homme, 166 : p.217-224.
En collaboration avec Cécile Didierjean « Analyse comparée des transplantations d'organe aux Etats-Unis et au Japon » (compte-rendu du livre de Margaret Lock, TWICE DEAD – Organ Transplants and the Reinvention of Death. Berkeley, University of California Press, 2002, 429p.), Ebisu, n°31, Automne-Hiver, Maison franco-japonaise, Tôkyô: 187-191.
«Du bon usage de l'orientalisme», in Beyond Shrinking Japan – International Architecture Workshop in Sendai, Champ Libre, Montpellier : p.32-34.
«Exposer la nature d'hier, construire la nature de demain – L'Exposition Internationale japonaise de 2005», www.reseau-asie.com, Thématique V : « Rapports au corps et à l'environnement », Atelier 14.

2004
«A chacun ses flots…», in Easily Flooded Architecture – International Architecture Workshop in Sommières, Champ Libre, Montpellier : p.12-13.« Portrait d'agence – N + B : une architecture du réel », Archistorm, 8 : p.34-39.
«Le satoyama comme arène politique au moment de la préparation de l'Exposition Internationale japonaise, Aichi 2005», in Japon Pluriel 5 – Actes du colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, Paris, Ph. Piquier : 259-269.
«X – Unkonwn… till the end» (paru en allemand sous le titre: « X – Wie die Unbekannte », in Mario Hohmann et Stefan Rettich (eds.), Von A bis Z. 26 Essays zu Grundbegriffen der Architektur, Verlag der Buchhandlung, Walther König, Köln: 143-148.

2005
«D'un universel à l'autre : Osaka 70, Aichi 2005», Aichi 2005 France (catalogue), Toppan Printing, Tôkyô.
« L'exposition universelle japonaise 2005 – Aperçus », Architecture d'aujourd'hui, n°360 (septembre-octobre) : 20-22

2006
«'Un chaos savamment ordonné…' – L'élaboration conceptuelle de l'Exposition Internationale japonaise de 2005», Ateliers, n°30 : 35-62.
« Des multiples manières d'être réel – Les représentations en perspective dans le projet d'architecture », Terrain, n°46 : 107-122.
En collaboration avec Emmanuel Grimaud et Denis Vidal, « Artifices et effets spéciaux – Les troubles de la représentation », Terrain, n°46 : 5-14.

2007
« L'universel à vue d'œil – L'Exposition Internationale japonaise 2005 », in Christian Jacob (ed.), Lieux de savoir. Espaces et communautés, Albin Michel : 761-776.
« Un monde à soi – Ou les espaces privés de la pensée », in Christian Jacob (ed.), Lieux de savoir. Espaces et communautés, Albin Michel : 363-370.
E. Grimaud, S. Houdart, 2007, « Résider ou les vertiges de l'estrangement. Transits, arts, expéditions, ethnographies », in N.Viot, catalogue de l'exposition Résidents. 2003-2007 Paris 36 artistes 22 nationalités (Espace Electra, Paris, du 7 novembre 2007 au 30 mars 2008).
S. Houdart, 2007, « Donner vie par petites touches : Les figurations architecturales de l'Exposition Internationale japonaise de 2005 », Japon Pluriel 6 – Actes du colloque de la Société Française des Etudes Japonaises, Paris, Ph. Piquier.

2008
« Projeter en architecture – De mises en page en mises en formes », in Brigitte Baptandier et Giordana Charuty (eds.), L'hétérogène de l'écriture. Le texte en filigranes, Société d'Ethnologie : 207-236.
"Of Wood and Foam : Building Culture During a Japanese Architectural Project", in Cahiers de la Cambre (Special Issue on: "The Globalization of Architecture: Between Local Assemblages and Global Frameworks") (Sous presse).
"Copying, Cutting and Pasting Social Spheres: Computer Designers' Participation in Architectural Projects", in Science Studies, vol.21, n°1 (Special Issue: "Understanding Architecture, Accounting Society": 47-63.

2010
S. Houdart, 2010, « Pixelliser. Pour une pragmatique de la disparition », revue en ligne Réel/Virtuel, numéro spécial consacré aux « Textures du numérique » (http://reelvirtuel.univ-paris1.fr/files/Houdart+IMAGES.pdf)
S. Houdart, 2010, « Fragmentation, particularisation, pixellisation: Des manières d'être invisible dans l'architecture japonaise », Visible, numéro spécial consacré à « Images & Dispositifs de visualisation scientifiques », n°7 : 57-79.

2011
S. Houdart, 2011, « Architecture en trompe-l'œil », in Christian Jacob (ed.), Lieux de savoir (2). Les mains de l'intellect, Albin Michel, Paris : 655-672.
S. Houdart, 2011, « Le mammouth à l'Expo. Petit précis de gigantologie contemporaine », in S. Houdart et O. Thierry (eds.), Humains, non-humains. Ce que les objets font aux sciences sociales, La Découverte, Paris : 40-48.
S. Houdart, 2011, « La pensée au travail », dans la revue en ligne Métropolitiques, 21 janvier 2011,  http://www.metropolitiques.eu/La-pensee-au-travail.html
S. Houdart, 2011, "How (far) does culture go ? Kuma Kengo and his architecture", Perspecta, n°44: p.22-32.
S. Houdart, 2011, « Kuma Kengo. L'architecte et son architecture », in Josiane Massard-Vincent, Sylvaine Camelin et Christine Jungen et (eds.), Portraits. Esquisses anthropographiques, Paris : Editions Pétra (Collections Anthropologiques) : 101-118.
S. Houdart, 2011, "A city without citizens The 2010 Shanghai World Expo as a Temporary City", City, Culture and Society, 57.  http://dx.doi.org/10.1016/j.ccs.2011.11.005

2012
S. Houdart, 2012, « Le cosmos. Un objet partagé entre de multiples sciences », Découverte, n°382 : 46-53.
S. Houdart, 2012, "Bruno Latour chez les anthropologues…", Culture et Recherche, n°127 : 8-9
S. Houdart, 2012, « 'Versionner' : Notes sur le temps dans la pratiques architecturale », in S. Zavatta, Architecture et temps, FRAC Franche-Comté, 109-129.

 

 
:: artmap ::