Membres Ateliers Publications Films Expositions

:: Accueil

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CINE-CHANTIER et l'atelier EXPERIENCE-LIMITE vous convient à une séance spéciale de visionnage et discussion autour de rushes de film :

WHAT IS IT LIKE TO BE A VACHE ?
avec Séverine Lagneaux (UCL) et Joffrey Becker (LAS/LORIA)

A partir des rushes du film que Séverine et Joffrey sont entrain de tourner sur un élevage laitier robotisé en Belgique, on se posera la question : Peut-on se mettre à la place d’une vache et pourquoi faire ?  Et jusqu’où peut-on se laisser embarquer par une machine à traire ? Toute personne qui a bu du lait au moins une fois dans sa vie est la bienvenue pour participer à cet atelier ouvert à tous.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Low Tech / High Tech/ Wild Tech ?
Repenser la technologie

International Workshop

URMIS-IRD, Paris Diderot, LESC-CNRS-Paris Ouest, LISST-CNRS-Toulouse 2
D. Vidal, E. Grimaud, Y.P. Tastevin, N.Puig

Dakar, Sénégal
du 26 octobre 2015 au 29 octobre 2015

Artmap is a platform that brings together researchers from various fields (anthropology, history of science, technological arts, robotics). Its long-term aim is to become a reservoir of technological alternatives, passing on, from an anthropological perspective, a whole range of initiatives, experiments and uses—at the junction between high tech and low tech—that renew our view of technology.

En interrogeant les modes de coexistence de diverses formes de technologies inventées à des moments différents dont les usages se répandent mondialement, notre perspective entend dépasser les grands partages low-tech/high-tech, traditionnel/moderne, obsolescence/innovation, indigène/global, invention/usage. L'étude des techniques et de la technologie en tant que telle doit être fondamentalement incorporée à celle des sociétés qui les utilisent, la manière dont elles les utilisent et des raisons pour lesquelles elles les utilisent ou non. Il s'agit d'analyser l'intelligence sociale des techniques pour envisager la diversité des modes de composition technologiques et, en s'appuyant sur des filières de fabrication, autant industrielles qu'artisanales, qui se déploient principalement dans des pays extra-européens, en Afrique, en Inde aussi bien qu'en Asie, pointer des modèles de production ignorés, des « modèles du faire » inédits.

La description des chaînes de montage alternatives aux modèles dominants conduit à explorer des « lieux du faire » qui se caractérisent par l'hétérogénéité des formes (usines, ateliers, garages, berges d'estuaires, bazars, échoppes, casses,… !) et des procédés de production (par imitation, par fragmentation, par récupération,…). Elle impose une nouvelle cartographie des modes de composition techniques et technologiques à l'échelle du monde, en identifiant et en confrontant des assemblages originaux. Il s'agit de voir dans quelle mesure on peut esquisser, en suivant à la trace ces « bricolages » souvent très éloignés des chaînes de montage telles qu'elles ont été formalisées par les 'idéologues' de l'assemblage (Ford, Taylor, etc.), une nouvelle géographie des innovations.

Ce programme explore l'évolution de technologies hors de l'espace et du temps où celles-ci ont été produites. Souvent, mais pas nécessairement, ces technologies provenant d'ailleurs se combinent de façon originale à des technologies locales, formant des hybrides qui sont utilisées au quotidien par les populations pauvres et majoritaires. Ces technologies réinventées dans des ateliers polyvalents, assemblées sur des chaînes de montage à ciel ouvert, entretenues au coin de la rue par des artisans, des ingénieurs, des mécaniciens circulent dans le monde entier à l'initiative d'entrepreneurs transnationaux ou de simples commerçants locaux.

L'objectif général de cette rencontre est de développer des outils d'exploration et de description de filière de conception et de fabrication, d'expérimenter des formats nouveaux de restitution, de construire une épistémologie empiriquement fondée susceptible de participer d'un renouvellement du regard anthropologique sur les techniques.

Le workshop prendra la forme de tables-rondes/débats animées par un ou plusieurs chercheurs. Chaque séance se déroule en plénière et donnera lieu à chantier collectif dont la finalité est de produire un ensemble de propositions in situ… A cette fin, nous mettrons à disposition des participants, bien en amont de nos rencontres, les références bibliographiques, les matériaux ethnographiques,... qui nourriront la réflexion collective :

[https://drive.google.com/open?id=0B97lDPP1Hrj_LWNSX1JBWE9rRk0]

Programme :

Lundi 26 Octobre
Campus international Ucad-IRD de Hann
Centre de conférence

17h00 - Pot de bienvenue et rencontres des participants

Mardi 27 Octobre
Campus international Ucad-IRD de Hann
Centre de conférence

09h30 – Accueil: Sylvie Bredeloup (IRD, Dakar)

10h00 - Introduction - un workshop : comment faire et pour quoi faire ? Par le collectif Artmap

10h30 – 12h30 Table ronde : Modernité pirate et cargos en bois, ou comment repenser l'évolution des techniques et leur histoire, animée par Denis Vidal et Ravi Sundaram

Cette séance a pour but de présenter et de poursuivre la réflexion menée lors des journées d'étude précédentes sur la manière dont nous envisagerons l'approche de la place occupée par la technologie dans nos sociétés et la manière dont elle y opère.

14h00 – 16h00 Table ronde : Les assemblages limites de Mr. Bricolo , ou comment repenser la technologie et sa critique ?, animée par Emmanuel Grimaud, Yann-Philippe Tastevin et Nicolas Puig

Cette séance a pour but de poursuivre la réflexion à partir de 3 films de Charlie Bowers, critique burlesque du machinisme industriel, plus connu sous le nom de Mr Bricolo. Quand le low tech devient-il wild ?

16h00 – 18h00 Table ronde : « Faire autrement » ou comment repenser les modes de l'enquête, animée par Mahmet Timera et Emma Tarlo

Cette séance a pour but de présenter des matériaux et résultats d'enquêtes ethnographiques et d'expérimenter des formats de restitution. Nos recherches ont aussi bien porté sur la récolte des cheveux en Birmanie, la réinvention de techniques de forage au Tamil Nadu, la fabrication de robots humanoides en France, la médiation de Dharavi dans la conception de stations spatiales (Inde), le développement de la chirurgie esthétique (Liban) que sur les transferts de biotechnologies liées à la fabrication de la soie (Thaïlande), ou l'assemblage du premier satellite low-tech au Japon.

-> Chantier collectif d'écriture

Mercredi 28 octobre
Kër Thiossane
Villa N°1695 Sicap Liberté II Dakar Sénégal

10h00 – 13h00 Table ronde : « Wildtech Project » animée par Yann Philippe Tastevin et K Balasubramaniam

Cette séance a pour but de présenter la version bêta d'une plateforme en ligne de collecte et de partage d'inventions qui doit permettre à des technologies et des modes de production alternatifs de trouver des relais dans le monde de la recherche et plus largement auprès d'autres acteurs sociaux et économiques. Inscrites dans une philosophie du détournement plus que dans l'opposition catégorielle à l'innovation classique dite high-tech, les technologies sauvages que nous souhaitons promouvoir se distinguent par les directions inattendues qu'elles donnent à l'innovation.

-> Chantier collectif de recherche – Tester et enrichir la plateforme ; Inciter de nouvelles enquêtes, au Sénégal ou dans la région , en coopération avec des partenaires africains.

Soirée. Possibilité de projection du film Ganesh Yourself, réal E.Grimaud. Une expérience wild tech. (A confirmer).

Jeudi 29 octobre
Campus international Ucad-IRD de Hann
Centre de conférence

9h30 Séance d'écriture collective. Principes en vue d'un manifeste 'wild tech'.

PARTICIPANTS ACTUELS AU WORKSHOP (liste incomplète)
- D. Balasubramanian (Anthropologist, IFP, Pondicherry)
- Emmanuel Grimaud (Anthropologue, LESC-CNRS, Paris)
- Denis Vidal (Anthropologue, URMIS-IRD, Paris)
- Nicolas Puig (Anthropologue, URMIS-IRD)
- Ravi Sundaram (SARAI, Delhi)
- Emma Tarlo (Anthropologist, Goldsmiths, London University)
- Yann Philippe Tastevin (Anthropologue, LISST-CNRS, Toulouse)
- Mahmet Timera (Sociologue, Paris Diderot)
- Sylvie Bredeloup (Anthropologue, LEPED-IRD)
- Ismaël Moya (Anthropologue, LESC-CNRS, Paris - à confirmer)
- Papa Amadou Sarr (Bill Gates Foundation)
- Mourtada Gueye (Architecte)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Atelier Expérience Limite / 2014-2015

LESC - CNRS UMR 7186 - Axe "Dispositifs et mesures"
UPL Université Paris Lumières
Maison René Ginouvès,
21 allée de l'Université
Paris Ouest Nanterre La Défense
3e étage, Salle F308

Expérience : tentative, essai, épreuve, provocation
Limite : chemin de traverse, lisière, frontière, oblique

Les expériences-limites ont-elles des caractéristiques propres ou des propriétés qui leur seraient spécifiques, au-delà des clivages disciplinaires ou même du grand partage entre arts et sciences ? Qu'ont-elles de si remarquable qu'elles rendent 'banales' ou 'ordinaires' les autres formes d'expériences ? Entre une définition étroite de l'expérience issue des sciences expérimentales (Mise à l'épreuve contrôlée d'une hypothèse, Claude Bernard, Principes de médecine expérimentale, 1877) et une définition trop large à tel point qu'elle devient synonyme de 'culture' ou de toute situation dans laquelle un organisme entre en relation d'une manière active avec son environnement (John Dewey, Expérience et Nature, 1925), cet atelier ouvre le champ à une réflexion spécifiquement anthropologique sur la notion d'expérience. Par expériences-limites, on n'entend pas seulement un genre d'expérience qui vise à jouer avec la vie et la mort ou bien à expérimenter des états modifiés à l'aide de psychotropes. Ce serait réduire les expériences-limites à une sorte de mode d'investigation sensationnel au lieu de s'appuyer sur elles pour redéfinir le champ et la nature des expériences de connaissance en général. Toute expérience qui fait événement ne consiste-t-elle pas quelque part en une expérience-limite, aux frontières de quelque chose qu'il nous faudrait tenter de circonscrire ? Le groupe de recherche réuni ici s'interrogera sur la nature de ces expériences, en passant au crible un grand nombre d'entre elles dans des domaines aussi divers que les neurosciences, la psychologie expérimentale, l'éthologie, la physique et l'anthropologie.

Expériences-limites 2014/2015 = Expériences de mesure du Qi. Expériences au LSD. Expériences psychédéliques. Expériences de mesure sur les sprinters. Expériences sur la cognition des plantes. Expériences en neurosciences sur la méditation. Expériences de mesure de l'énergie sexuelle. Expériences de mesure de l'aura. Passage au détecteur de mensonges. Expériences de mesure de la radioactivité. Mesure des flux. Expérience de confrontation avec un brouillard mortel. La perception des extra-terrestres.

Programme :

28 nov. 2014 / 10h
Définir les expériences limites
Energie - Qi - Mesure / Giorgio De Martino

9 jan. 2015 / 10h
Neuropsychedelia / Nicolas Langlitz
Sprint Science / Pierre-Jean Vazel
États mentaux à risque / Nicolas Henckes

13 mars 2015 / 10h
Collectif Ding ding dong/ Katrin Solhdju

27 mars 2015
The measure of all waves / Stefan Helmreich
Cérémonies de la mesure / Simon Schaffer
Les laboratoires du 'post-Bouddhisme' / John Tresch
Mesurer l'énergie sexuelle / Andreas Mayer

10 avr. 2015 / 14H
Machines nécrophoniques / Philippe Baudouin
Lie Detector / Geoffrey Bunn
Aura Science / Thornton Streeter

12 mai 2015 / 10h
Anti-carte, anti-atlas/ Cédric Parizot
Brouillard mortel / Alexis Zimmer
Radioactivité / Sophie Houdart
Extraterrestres / Arnaud Esquerre

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pour participer ou intervenir dans le cadre de l'atelier EXPERIENCE-LIMITE, ou pour toute information, merci de contacter : emmanuel.grimaud@gmail.com / rennessonstephane@gmail.com / joffrey.becker@free.fr / moutaud.baptiste@sfr.fr / sophiehoudart@yahoo.fr / giorgio_de-martino@hotmail.com / melanie.hannart@gmail.com

L'atelier est ouvert aux étudiants et chercheurs de toutes disciplines, intéressés par la conception de nouveaux protocoles d'expérience, de dispositifs d'enquête et outils expérimentaux.

 

 

 
:: artmap ::